Librairie de Molécules
Banque nationale coopérative pour les SVT Accueil | Outils   Aide
Rechercher dans    

Première publication : 15/06/2012 - Dernière mise à jour : 22/10/2012
Contribution réalisée par : Paul PILLOT

Un complexe entre récepteurs de l'immunité innée, TLR1 & TLR2 et une lipoprotéine bactérienne

Références

Auteurs : Jin, M.S., Kim, S.E., Heo, J.Y., Lee, M.E., Kim, H.M., Paik, S.G., Lee, H., Lee, J.O.
Publication :
"Crystal structure of the TLR1-TLR2 heterodimer induced by binding of a tri-acylated lipopeptide" in Cell 2007 nº130 pages 1071-82 PubMed

Source : PDB Identifiant : 2z7x

Classification

Organisme d'origine : Homme
Catégorie :
organique > protide > protéine > immunité > TLR > Un complexe entre récepteurs de l'immunité innée, TLR1 & TLR2 et une lipoprotéine bactérienne
organique > lipide > lipopeptide > Un complexe entre récepteurs de l'immunité innée, TLR1 & TLR2 et une lipoprotéine bactérienne

Description

Les macrophages possèdent plusieurs types de récepteurs membranaires capables de reconnaître quelques molécules caractéristiques de microorganismes. Parmi ces récepteurs se trouvent les protéines TLR (Toll Like Receptor) nommées ainsi en raison de leur ressemblance avec la protéine Toll découverte chez la drosophile d'abord pour son implication dans le développement embryonnaire puis pour son rôle immunitaire.

Il existe une dizaine de classes de récepteurs TLR différentes (à comparer aux millions d'immunoglobines ou de récepteurs T différents produits par les lymphocytes) qui reconnaissent un spectre assez large de motifs antigéniques (PAMP pour Pathogen Associated Molecular Patterns). Le TLR-2 présent dans ce modèle (chaîne A) reconnaît de nombreux PAMP localisés à la surface de pathogènes (lipoprotéines de membranes bactériennes, peptidoglycanes de bactéries Gram+, zymosan (glucides de la paroi des champignons telles que les levures), hémagglutinine du virus des oreillons,...). En association avec le TLR1 (chaîne B), ils reconnaissent les lipoprotéines à trois chaînes lipidiques (triacylées) caractéristiques des bactéries Gram-. La liaison d'un tel lipide à ces deux récepteurs conduit au rapprochement des chaînes de TLR1 et de TLR2 dont les domaines intracytoplasmique réagissent pour initier une cascade de signaux déclenchant le processus inflammatoire.

Ce modèle ne présente que la partie extracellulaire de ces récepteurs membranaires. Les deux chaînes de TLR ont une forme caractéristique en fer à cheval. Le lipopeptide (identifié chaîne C) est situé au centre du complexe. Il s'agit d'un court peptide Cys-Ser-Lys-Lys-Lys-Lys, associé à 3 acyls palmitiques.

Complexe entre TLR1, TLR2 et lipopeptide bactérien
Figure 1 : Complexe entre la partie extracellulaire d'un dimère TLR2-TLR1 (resp. bleu et vert) et un lipopeptide (rose pour la partie peptidique, lie de vin pour la partie lipidique)

Le détail du contact montre que c'est la partie lipidique (identifiée PCJ dans le fichier) qui est liée aux récepteurs TLR. Deux des chaînes lipidiques sont insérées dans le récepteur TLR2, la troisième est incluse dans une poche hydrophobe du TLR1. Dans l'éventualité où le lipopeptide contient seulement deux chaînes lipidiques, le récepteur TLR2 n'est pas associé au TLR1 mais au TLR6 ce qui modifie le signal intracellulaire et adapte la réponse inflammatoire.

Complexe entre TLR1, TLR2 et lipopeptide bactérien, détail de la zone de contact
Figure 2 : Détail de la zone de contact entre TLR2 (bleu), TLR1 (vert) et la partie lipidique du PAMP. Les contacts (liaisons hydrophobes pour la plupart) apparaissent en rouge
 

Visualisation en ligne

Téléchargement du modèle

Fichier non compressé (format pdb)
Fichier compressé (format gzip)
Ajouter au panier de téléchargement

Liens externes

 

Séquences des molécules présentes dans le modèle
Chaîne Séquence
Phylogène
Anagène
A
SLSCDRNGICKGSSGSLNSIPSGLTEAVKSLDLSNNRITYISNSDLQ...
B
SEFLVDRSKNGLIHVPKDLSQKTTILNISQNYISELWTSDILSLSKL...
C
SKKKK
Télécharger toutes les séquences dans un seul fichier